Formation à Saint-Michel de l’Attalaye, financée par la FOKAL

Comment élaborer un plan d’affaires ?

Une formation fructueuse au bénéfice des dix (10) entrepreneurs des micros entreprises enregistrées au programme du KOFIP dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye.

IMG_20180525_111844L’entrepreneuriat productif est considéré comme une force motrice pouvant aider à améliorer la croissance économique de tout pays et plus particulièrement les pays en développement. La pratique de l’entrepreneuriat productif crée de la richesse et de l’emploi. Dans un pays où les gens n’ont pas de moyen de subsistance et le taux de chômage croît de manière exponentielle, l’entrepreneuriat productif peut aider à réduire significativement le chômage par la création de l’emploi et augmenter de la richesse et de la valeur ajoutée à son économie. Haïti, étant un pays en développement, a besoin de l’omniprésence de la pratique de cette force motrice pour améliorer sa croissance économique.

Nombreux sont des gens qui ont des idées de projets ou des projets et qui n’arrivent pas à les mettre en application jusqu’à les transformer en des activités créatrices qui puissent générer de la richesse au pays. Pour se faire, ces gens ont surtout besoin d’une assistance technique et financière pour concrétiser ces idées de projets, ce qui n’est pas toujours évident dans notre pays.

C’est ainsi que le « Collectif du Financement Populaire (KOFIP) », dans sa mission de promouvoir un système de financement décentralisé permettant à tous, où qu’ils soient et quel que soit son niveau économique, de bénéficier de services financiers répondant à leurs besoins et adaptés à leur capacité, a inséré, en dépit de son surcharge d’activités à travers tout le territoire national et dans quasiment tous les secteurs d’activités, un programme d’assistance technique et financière auprès d’environ une dizaine entrepreneurs de micros entreprises dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye (Département de l’Artibonite). Parmi ces entrepreneurs, nous avons huit (8) qui travaillent dans la distillerie et deux (2) autres dans la vente des produits alimentaires.

Le collectif du financement populaire cherche à retrouver ces entrepreneurs et les accompagner techniquement à travers des séances de formation et financièrement en les octroyant des crédits leur permettant de lancer leurs activités. Ainsi, avec l’appui financier de la « Fondasyon Konesans Ak Libète (FOKAL) » deux missions ont été programmées et réalisées au cours du mois de Mai (3-4 mai / 24-25 mai 2018)  dans le cadre d’une formation basée sur la rédaction d’un plan d’affaires au profit de ces entrepreneurs ainsi que de certains avaliseurs.

Au cours de cette formation, ces entrepreneurs ont beaucoup appris sur la mise en application d’une idée de projet et le processus de l’implantation d’une entreprise. Ils ont aussi appris à calculer le coût de production ou le prix de revient d’un produit ainsi que la fixation du prix des produits, préparer un plan d’actions, un budget et un état financier pour une entreprise.

Une formation axée sur une méthode participative où les différents points ont été exposés et discutés avec des illustrations concrètes à l’appui permettant aussi bien aux formateurs qu’aux participants de s’y retrouver. Ce qui permet à ces entrepreneurs d’avoir une aptitude dans le remplissage du document de plan d’affaires qui leur ont été donné dès le premier jour de la formation.

Au terme de cette formation, tous les entrepreneurs ont prononcé de manière individuelle leurs mots de remerciement ainsi que leur joie d’avoir suivi une telle formation. Ils se sont aussi exprimé pour montrer aux représentants de KOFIP combien cette formation leur est utile et le désir pour eux d’appliquer à la lettre tout ce qui a été dit dans leur vie professionnelle.

Grâce à ce programme des « assistances technique et financière » et l’aide financière de la « Fondasyon Konesans Ak Libète (FOKAL) », le collectif du financement populaire (KOFIP) assure la formation et l’encadrement de plus d’une dizaine d’entrepreneurs évoluant dans la distillerie et la vente des produits alimentaires dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye. Le KOFIP se donne pour objectif de continuer à former beaucoup plus d’entrepreneur à travers tout le pays, indépendamment de leurs secteurs d’activités afin d’assurer la bonne marche des micros entreprises productives pouvant contribuer de manière significative à la croissance de l’économie haïtienne.

TOUSSAINT Wisbernard, Administrateur / Gestionnaire des PME

Chargé de Missions pour KOFIP

About Author: Jean Luckner Romulus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Blog Archive